AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Madison Doll

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Famille:
Sang:
Relations:

MessageSujet: Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]   Mer 14 Juil - 21:41

    Après le cour de métamorphose - qui n'était pas un cour qu'appréciait Madison- la jeune femme eut l'envie d'aller se rafraichir. Il n'y avait personne dans les couloirs, vide comme le coeur de Potter, et tout comme les toilettes où jadis mourut la pénible et fantomatique Mimi Geignarde. Qui hantait aujourd'hui les toilettes des filles et commençait sérieusement à agacer Maddy.

    Elle s'approchait des lavabos et fixa son regard grâce au miroir, ouvrait le robinet d'eau froide et se frottait les mains sous l'eau qui était gelée. Puis se frottait le visage lorsqu'elle entendit chantonner dans les toilettes. En colère, elle claqua la porte contre le bois:


    - T'es sérieuse là?

    A peine avait elle ouvert la porte des toilettes qu'elle se retrouva nez à nez avec une Serdaigle qu'elle connaissait assez bien. Elles étaient souvent l'une à côté de l'autre en cour de sortilège.

    Madison se sentit très gênée. Bon cela allait car la jeune Serdaigle n'était pas en train de ... enfin breffons. Elle se mordait la lèvre inférieur et baissa les yeux en fixant ses pieds.
    Elle se sentit très mal à l'aise et honteuse, il y avait de quoi.

    La jeune fille ne savait que lui dire pour s'excuser. Elle qui n'était pas très sociable. Mais Mimi n'était plus une personne, elle était, morte et enterré mais son âme airait encore sur cette terre.

    Elle se rendit de nouveau devant le lavabo au robinet ouvert. Madison était blanche comme la neige, elle ne savait plus quoi faire.


    -Navrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmilla A. Spleen

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Date d'inscription : 22/06/2010

Feuille de personnage
Famille:
Sang:
Relations:

MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]   Mer 14 Juil - 23:34

Carmilla, fidèlement et éternellement suivie par son allié de toujours fortement bien nommé dédain, sillonnait les couloirs déserts du deuxième étage. Elle sortait d’un cours ennuyeux – rectification, rien n’est plus lassant que l’Histoire de la Magie contée par le professeur Binns. Elle avait besoin de se rafraîchir, d’oublier l’heure pénible à laquelle elle venait d’assister. Elle pensa donc aux toilettes hantées par l’agaçante Mimi Geignarde. Elle soupira lourdement et accéléra le pas ; elle arriva finalement dans les toilettes et ô malédiction, Mimi était là, se plaignant, s’apitoyant sur son triste et misérable sort. Elle toisa la demoiselle fantomatique et émit un léger sifflement dédaigneux. Et le silence fut. Elle s’approcha des lavabos, ouvrit le robinet et laissa l’eau couler sur ses mains graciles. Elle soupira, une fois de plus. Elle finit par fermer le robinet et poser ses mirettes glaciales sur son reflet. Sa blancheur cadavérique la répugnait – elle finit même par se demander pourquoi elle ne s’exposait jamais aux doux rayons du soleil. Sa chevelure sombre retombait en mèches ondulées et irrégulières. Elle secoua doucement la tête et se rendit dans une toilette … pour lire, aussi stupide que cela puisse paraître. Il s’agissait d’une œuvre antique consacrée aux forces du mal. Bien qu’elle ne fût aucunement attirée par le mal, Carmilla jugea que - si la magie noire fascinait tant de personnes - cela voulait dire qu’elle valait la peine d’être étudiée. Elle ouvrit le livre où elle s’était arrêtée et se mit à fredonner une chanson moldue. Elle ne chantait pas faux, celui qui n’écoute jamais de musique aurait même pu dire qu’elle chantait bien. Peu importe. Elle cessa de chanter lorsque la porte s’ouvrit brutalement.

- T’es sérieuse là ?

Une Serpentard, naturellement. Carmilla fixa étrangement la demoiselle. Elle voyait son visage se décomposer – à sa plus grande joie. D’une moue agacée, la Serpentard passa à un blanc livide, une expression honteuse, elle se mordait également la lèvre inférieure. La Serdaigle sourit narquoisement.

- Un problème ?

Son ton se faisait ironique, bien que légèrement amusé. Elle connaissait cette élève – de vue, de moins – elles étaient souvent à côté en cours de Sortilège, mais elles ne parlaient guère, ou très rarement. Les deux étaient extrêmement asociales, pas pour la même raison cependant ; Carmilla le voulait bien, elle n’aimait pas les autres, à part Bellatrix Black, sa seule véritable amie. Elle sortit donc des toilettes, l’ouvrage dans les bras lorsqu’elle entendit de nouvelles paroles, un mot plus précisément.

- Navrée.

Nouveau sourire narquois.

- Aucun problème.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Doll

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Famille:
Sang:
Relations:

MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]   Jeu 15 Juil - 0:29

    Madison c'était toujours demandé ce qui arriverai si elle tombait un jour sur cette fille. Et bien maintenant elle savait. La jeune Serpentard fut quand même surprise de la réponse/question, elle avait l'impression de s'entendre. La même réaction lorsqu'elle se retrouvait devant un cas identique mais devant quelqu'un de plus ... bavard, dégourdie.
    Bien heureusement, elle ne chercherai pas la guerre comme certains petits morveux de troisième année qui se prenait déjà pour des caïds de Poudlard. Quelle pitié.

    Qu'est-ce qu'elle pourrait lui dire?

    Madison pensait que le mieux était de ne rien dire. De toute façon elle n'avait "rien à dire" et se serait sûrement emporté pour rien du tout.


    Aucun problème. Avec son sourie narquois plutôt jolie pour une Serdaigle.

    -Et bien tant mieux.

    Elle portait sa main à son visage, Maddy n'aimait pas répondre aussi méchamment. Elle n'avait rien de méchante, enfin cela dépendait avec qui, mais jamais elle n'avait voulu paraître méchante avec les gens qu'elle ne connaissait pas. Où qu'elle connaissait mais de visage.

    Les cours ne reprendrait pour Maddy qu'à onze heure, elle avait donc encore une heure devant elle avant le cour de potion et pouvoir retrouver Severus. Le cour de potion n'était pas un cour auquel elle se passionnait, avec le garçon au coeur dure cela était difficile de pouvoir travailler sans être distraite. Elle ferma le robinet et fermait les yeux pour les rouvrir aussitôt.

    Ses paupières était encore lourde après le cour monstrueux de McGonagall. La température était élevée dans la salle, les animaux qui y vivait laissait échapper la chaleur de leur corps dans toute la salle. Pour dire il n'y avait jamais besoin d'allumer de feu dans la cheminée en hiver.

    Maddy prit son sac et partit s'asseoir sur un bord de mur. Il n'était pas trop bas ni trop haut mais arrivait quand même à lui faire mal aux fesses.

    Elle n'avait pas oublié la Serdaigle qui était là debout devant les lavabos avec son bouquin ou elle ne savait quoi. La jeune serpentard sortit un bout de tissu de son sac. Une écharpe appartenant à Severus, qu'elle avait récupérer après que celui-ci l'ai oublié sur une des chaises du cour de divination. Madison serrait l'écharpe contre elle, l'odeur du renfermé sur l'écharpe pouvait paraître immonde, mais pour la jeune fille il était le parfum du paradis.


    - Madison. Dit-elle uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmilla A. Spleen

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Date d'inscription : 22/06/2010

Feuille de personnage
Famille:
Sang:
Relations:

MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]   Jeu 15 Juil - 13:52

Un blanc s’installait, un silence pesant et inquiétant, si bien que Carmilla pensa à rouvrir son livre, à continuer ce qu’elle faisait avant d’être interrompue. Elle ne le fit pas, cependant ; elle se contenta d’observer la Serpentard et de remettre son masque de morosité. Physiquement, les deux se ressemblaient – deux brunes au teint blafard, la seule différence se faisait au niveau des yeux. Ceux de Carmilla étaient d’un bleu-argenté perçant alors que ceux de l’autre demoiselle étaient d’un marron chocolat. La Serdaigle attendait une réponse, et cette réponse vint.

- Et bien tant mieux.

Sa voix était dure, sans doute s’était-elle emporté, à l’instar des Gryffondors agaçants. Cela n’avait aucune importance. Miss Spleen ne bougea pas, si ce n’était un haussement de sourcil sarcastique. La Serpentard porta sa main sur sa bouche, elle se choquait-elle même ? Finalement, Carmilla sourit, il s’agissait d’un sourire furtif et sincère – d’une rareté pour ainsi dire. Nonobstant son air froid et sec, la Serpentard semblait sympathique et digne de confiance. Un Gryffondor aurait ri en entendant cela « faire confiance à un Serpentard ». Ces lions sont encore plus remplis de préjugés que ces serpents, c’est misérable. Carmilla était heureuse et fière d’être à Serdaigle, une maison où les problèmes se font rares. Pas toujours finalement. Les maraudeurs – ces idiots – aimaient embêter la demoiselle en la traitant de fantôme ou de vampire, rien de bien méchant. Elle soupira lourdement, exaspérée par ses propres songes. Elle pensa à répondre, bien qu’elle n’ait pas grand-chose à dire.

- À quoi bon se méprendre voyons ?

Elle parla d’une voix doucereuse et chantante ; elle employait souvent ce ton étrange et suave, ses paroles n’étaient pas hypocrites cependant, elle ne cherchait pas à tromper la demoiselle. Tromper une Serpentard – tromper le trompeur, quelle ironie ! Elle y songerait, un de ces jours. Le silence fut, une fois de plus. Carmilla s’adossa contre le mur et rouvrit son livre où elle s’était arrêtée. Inutile de préciser que ce livre ne venait pas de la bibliothèque … Elle ne lisait que d’un œil, l’autre continuait de détailler la demoiselle en vert et argent. Elle sortit une écharpe de son sac, un morceau de tissus insignifiant à première vue ; pourtant, la Serpentard semblait affectionner cette étoffe, la Serdaigle conclut donc que ceci ne lui appartenait pas, que ceci appartenait à une personne lui étant chère. Carmilla haussa une nouvelle fois un sourcil – à qui appartenait donc cette écharpe ? Elle s’en fichait. Elle voulait le savoir. De nouvelles paroles vinrent briser le silence de plomb cependant.

- Madison.

Carmilla pouvait enfin mettre un nom sur ce visage.

- Carmilla.

Répondre était la moindre des choses, bien qu’elle aurait préféré que cette Madison ignore son nom, elle ne voulait pas être connue, simplement être seule et tranquille. Elle soupira, une fois encore. Toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison Doll

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Famille:
Sang:
Relations:

MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]   Jeu 15 Juil - 17:22

    La Serpentard sentit les yeux de la Serdaigle se poser sur elle. Elle ne supportait en générale, jamais cela, mais Madison se retenait de lui en coller une, après tout, elle ne lui avait encore rien fait. De plus elle ne lui paraissait pas être une de ces filles immonde toujours en train de parler de garçon et autre mode et magazine écrit par des filles toutes anorexique les une que les autres.

    À quoi bon se méprendre voyons ?

    La jeune fille avait raison, rien ne servait de s'abuser. Sa voix avait été douce et n'était pas menaçante, Madison était quand même sur ses gardes. Beaucoup le lui avait dit ce genre de chose et qui après la faisait passer pour une abruti auprès de leurs "amis". Les gens n'était jamais ceux que l'on pensait, malheureusement.

    Un petit air de musique vint l'emporter quelques instant, ce qui expliquait le calme ambiant. Elle ne chantait pas. L'air était très doux et violoneux aussi. Le violon. Il avait pour don de transporter Madison très loin, le paradis des moldu n'était rien comparé aux étoiles et aux planètes qui lui passait devant les yeux. Quand elle se retrouvait à hauteur des étoiles, la jeune fille pouvait voir le monde, le futur et le passé.


    Carmilla.

    Maddy fut sortit de ses songes par un prénom. Un très beau prénom que seule une belle femme pouvait porter, Madison n'était pas assez jolie pour porter ce prénom, déjà que le sien n'allait pas avec son âme, alors Carmilla.

    - Jolie prénom.


[Désolée petit post pourri mais devant tant de talent, je me sens toute petite ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rencontres peuvent aussi arriver aux toilettes! [Carmi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samuel "Sam" Fisher ? les amis peuvent être pire que les ennemis ?
» T'as toujours d'aussi beaux yeux ? Pabo
» Silsis => ma premiére image aussi...^^
» Les meilleures scènes de toilettes
» J'te déteste ! ... Moi aussi je t'aimerai toujours...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs Times :: #.A l'interieur de Poudlard.# :: #.Les Toilettes. :: #.Filles.-
Sauter vers: